Le Mag’

Les différents types de cuir

Un beau vêtement en cuir, c’est avant tout un bon cuir, de bonne qualité. Il existe de nombreux types de cuir, de tannages (minéral ou végétal) et tout autant de finitions. Toutes ces singularités amènent par conséquent différentes dénominations de cette matière naturelle si noble. Intéressons-nous aux finitions de cuir que vous retrouvez dans nos collections, le cuir dit nappa, le cuir lavé, le cuir plongé ainsi que le cuir végétal.

LE CUIR NAPPA

QU'EST-CE QUE LE CUIR NAPPA ?

Le cuir nappa est un cuir pleine fleur. Ce cuir est traité en surface et pigmenté afin d’obtenir un rendu souple, lisse et unifié. C’est ce traitement qui permet de régulariser le grain.
Cette finition dite nappa s’applique à tous types de peaux animales comme l’agneau, le veau, le mouton ou encore la chèvre, et ce, quelques soit le type de tannage, minéral ou végétal. Le cuir nappa est le plus courant.
C’est un cuir haut de gamme de très belle qualité destiné à tous types d’usages comme les vêtements, les revêtements automobiles, les chaussures ou encore la maroquinerie.

ASTUCE POUR RECONNAITRE UN CUIR NAPPA

Le cuir nappa est un terme qui regroupe les cuirs dits lisses. Il se distingue donc par son aspect lisse, sans vernis, sans enduits et sans grain. Au toucher, le cuir nappa est très souple et délicat.

QUELS SONT LES AVANTAGES ET LES INCONVENIENTS DU CUIR NAPPA ?

Le cuir nappa est certes souple mais tout autant résistant. Un traitement de surface protecteur est appliqué par immersion sur les peaux pour leur permettre de résister au soleil et aux intempéries. Par définition, le cuir nappa se veut d’une grande finesse. Il est donc plus sensible et vulnérable aux tâches et au temps qui passe. Il aura tendance à s’éclaircir au fil du temps. Pour le conserver intact le plus longtemps possible, il conviendra de l’entretenir environ deux fois par an.

COMMENT ENTRETENIR UN CUIR NAPPA ?

Le cuir est une matière naturelle et ne nécessite pas un entretien quotidien. Toutefois, il est essentiel de nourrir le cuir nappa en début de chaque saison à l’aide d’un lait nourrissant afin de conserver sa souplesse, son éclat et sa couleur. De cette manière, il gagnera en résistance au fil du temps et de l’usure. Sans entretien régulier, le cuir aura tendance à durcir voire craqueler, comme votre peau.

En cas de pluie :
– Laissez sécher votre vêtement à l’écart de toute source de chaleur type poêle ou radiateur. Cela risquerait de le déformer ou de l’assécher.
– Une fois le vêtement sec, appliquez de l’imperméabilisant (vaporisez à 30cm de distance du vêtement).

Si vous faites une tâche de gras :
– Appliquez de la terre de Sommières sur la tâche. C’est une argile naturelle et très absorbante.
– Frottez doucement avec un chiffon doux ou avec le doigt au niveau de la tâche en laissant de la terre dessus.
– Laissez agir quelques heures (toute une nuit par exemple).
– Frottez ou brossez délicatement pour enlever la terre.

Si votre cuir prend un faux pli :
Vous pouvez repasser facilement votre vêtement avec un fer chaud, à l’endroit, mais toujours avec une patte sèche et propre en coton entre le fer et le cuir.

Tous les 2 à 3 ans, il est judicieux d’effectuer un dégraissage en boutique de votre vêtement afin de lui rendre son éclat et unifier sa couleur (nettoyage, re-pigmentation, imperméabilisation…)

NOTRE SELECTION EN CUIR NAPPA

Blouson City Girl
SERGE PARIENTE
299 €
Legging cuir stretch
LA CANADIENNE
390 €
Perfecto Lcw8600
SCHOTT
399 €
Pantalon droit
LA CANADIENNE
230 €
Blouson en agneau
LA CANADIENNE
330 €
Perfecto Lc1140
SCHOTT
449 €
Pantalon en cuir
MADDOX
199 €
Blouson Leman
SERGE PARIENTE
330 €

LE CUIR LAVE

QU'EST-CE QUE LE CUIR LAVE ?

La finition dite lavée s’applique principalement sur l’agneau. Les peaux sont plongées dans une solution chimique qui rétracte légèrement le cuir. La surface du cuir est ensuite lustrée et gondolée.

ASTUCE POUR RECONNAITRE UN CUIR LAVE

Le cuir lavé se distingue par son aspect légèrement délavé et parfois froissé. A la différence du cuir nappa, il est bien moins lisse. On peut parler d’un aspect un peu « vintage »

QUELS SONT LES AVANTAGES ET LES INCONVENIENTS DU CUIR LAVE ?

La patine d’un cuir lavé va se renforcer avec le temps et évoluer vers une peau unique. Il se bonifie avec le temps. Ce cuir nécessite peu d’entretien contrairement à un cuir à la finition nappa. Il est légèrement plus rigide lors des premiers portés dû à ses différents traitements chimiques de départ.

COMMENT ENTRETENIR UN CUIR LAVE ?

Contrairement au cuir à la finition nappa, le cuir lavé ne nécessite pas l’application d’un lait nourrissant. Bien au contraire, l’utilisation d’un lait nourrissant pourrait endommager votre cuir lavé de façon irréversible.

En cas de pluie :
– Laissez sécher votre vêtement à l’écart de toute source de chaleur type poêle ou radiateur. Cela risquerait de le déformer ou de l’assécher.
– Une fois le vêtement sec, appliquez de l’imperméabilisant (vaporisez à 30cm de distance du vêtement).

Si vous faites une tâche de gras :
– Appliquez de la terre de Sommières sur la tâche. C’est une argile très absorbante.
– Frottez doucement avec un chiffon doux ou avec le doigt au niveau de la tâche en laissant de la terre dessus.
– Laissez agir quelques heures (toute une nuit par exemple).
– Frottez ou brossez délicatement pour enlever la terre.

Tous les 2 à 3 ans, il est judicieux d’effectuer un dégraissage en boutique de votre vêtement afin de lui rendre son éclat et unifier sa couleur (nettoyage, re-pigmentation, imperméabilisation…)

NOTRE SELECTION EN CUIR LAVE

Blouson en cuir
LA CANADIENNE
299 €
Blouson Rocker
SERGE PARIENTE
330 €
Blouson Panema
ROSE GARDEN
199 €
Blouson Noémie
LA CANADIENNE
199 €

LE CUIR VEGETAL

QU'EST-CE QUE LE CUIR VEGETAL ?

Le cuir dit végétal est un raccourci qualifiant les cuirs au tannage végétal. Le cuir végétal est bel et bien issu d’un animal (mouton, veau, vachette ou encore chèvre). Toutefois la peau a été transformée par des agents tannins végétaux (écorces, bois, racines ou encore feuilles) à contrario d’un tannage dit minéral. Ce procédé de tannage est plus long et plus onéreux. La finition végétale sera prête dans des délais pouvant varier entre 10 jours et 8 semaines ; là où le cuir issu d’un tannage minéral sera prêt en 24h. Le tannage végétal représente environ 10 à 15% des productions alors que le tannage minéral représente aujourd’hui près de 80% à 85% de la production mondiale de cuir.

ASTUCE POUR RECONNAITRE UN CUIR VEGETAL

Le cuir issu d’un tannage végétal pourra avoir une légère odeur de sous-bois. Il est plus raide, plus ferme et plus solide. Le cuir végétal a également des teintes naturelles, un aspect marron fonçant à la lumière.

QUELS SONT LES AVANTAGES ET LES INCONVENIENTS DU CUIR VEGETAL ?

Le cuir végétal est fortement apprécié par son attrait végétal et son authenticité. Chaque peau sera unique et bénéficiera du minimum de traitement chimique. Ses qualités d’innocuité et anallergique sont indéniables tant pour les fabricants que les clients. Très appréciés dans leurs coloris naturels, il est toutefois plus délicat de les teinter dans des coloris vifs. Les cuirs au tannage végétal sont plus fragiles aux tâches et aux griffures.

COMMENT ENTRETENIR UN CUIR VEGETAL ?

Le cuir végétal ne supportera pas les produits d’entretien classiques. L’application d’un lait nourrissant peut par exemple entraîner l’apparition de tâches ou auréoles sur votre cuir.
Il est donc préférable d’appliquer seulement un spray imperméabilisant tous les six mois, ou après avoir pris la pluie, sur votre vêtement en cuir végétal sec.

En cas de pluie :
– Laissez sécher votre vêtement à l’écart de toute source de chaleur type poêle ou radiateur. Cela risquerait de le déformer ou de l’assécher.
– Une fois le vêtement sec, appliquez de l’imperméabilisant (vaporisez à 30cm de distance du vêtement).

Si vous faites une tâche de gras :
– Appliquez de la terre de Sommières sur la tâche. C’est une argile très absorbante.
– Frottez doucement avec un chiffon doux ou avec le doigt au niveau de la tâche en laissant de la terre dessus.
– Laissez agir quelques heures (toute une nuit par exemple).
– Frottez ou brossez délicatement pour enlever la terre.

Tous les 2 à 3 ans, il est judicieux d’effectuer un dégraissage en boutique de votre vêtement afin de lui rendre son éclat et unifier sa couleur (nettoyage, re-pigmentation, imperméabilisation…)

NOTRE SELECTION EN CUIR VEGETAL

Blouson en cuir
LA CANADIENNE
395 €
Blouson en cuir
LA CANADIENNE
395 €
Blouson motard
DAYTONA
299 €
Blouson B-One
CHEVIGNON
199 €

LE CUIR PLONGE

QU'EST-CE QUE LE CUIR PLONGE ?

A la différence du cuir dit nappa ou du cuir lavé, le cuir plongé est un cuir quasi sans maquillage. Sa coloration a été obtenu par une teinture en plein bain, autrement dit on « plonge » la peau dans un bain de colorants. Aucune autre finition supplémentaire ne sera ajoutée, empêchant le cuir de respirer ou de se patiner.
Cette finition dite plongé s’applique à différents types de peaux animales comme l’agneau, le veau ou encore le chevreau.

ASTUCE POUR RECONNAITRE UN CUIR PLONGE

Seules les plus belles peaux peuvent subir ce traitement. Ainsi, le cuir plongé a un aspect très naturel visuellement comme au toucher. Le cuir plongé est également doux, souple et soyeux.

QUELS SONT LES AVANTAGES ET LES INCONVENIENTS DU CUIR PLONGE ?

La peau d’un cuir plongé est colorée mais non protégée. Elle est donc bien plus fragile qu’un cuir nappa ou lavé qui possède une couche supplémentaire de protection. Les cuirs plongés sont les plus beaux mais également les plus précieux. Seules les plus belles peaux peuvent subir ce traitement. Ces cuirs ne présentent donc que très peu ou pas de défauts. Les quelques petits défauts de peau peuvent rester apparent, dû à la teinture par immersion. Conséquence directe de la fragilité de la peau, l’entretien sera plus délicat.

COMMENT ENTRETENIR UN CUIR PLONGE ?

Le cuir plongé nécessitera la plus grande attention en termes d’entretien car il ne dispose pas de couche de protection.
Il ne supportera pas les produits d’entretien classiques. L’application d’un lait nourrissant peut par exemple entraîner l’apparition de tâches ou auréoles sur votre cuir.
Il est donc préférable d’appliquer seulement un spray imperméabilisant tous les six mois, ou après avoir pris la pluie, sur votre vêtement en cuir végétal sec.

En cas de pluie :
– Laissez sécher votre vêtement à l’écart de toute source de chaleur type poêle ou radiateur. Cela risquerait de le déformer ou de l’assécher.
– Une fois le vêtement sec, appliquez de l’imperméabilisant (vaporisez à 30cm de distance du vêtement).

Si vous faites une tâche de gras :
– Appliquez de la terre de Sommières sur la tâche. C’est une argile très absorbante.
– Frottez doucement avec un chiffon doux ou avec le doigt au niveau de la tâche en laissant de la terre dessus.
– Laissez agir quelques heures (toute une nuit par exemple).
– Frottez ou brossez délicatement pour enlever la terre.

Tous les 2 à 3 ans, il est judicieux d’effectuer un dégraissage en boutique de votre vêtement afin de lui rendre son éclat et unifier sa couleur (nettoyage, re-pigmentation, imperméabilisation…)

QUELQUES TIPS EN PLUS

Fleur : partie supérieure de la peau, partie la plus noble sur laquelle est situé le follicule pileux de l’animal

Croûte : partie inférieure de la peau, partie la moins noble

Pleine fleur (cuir) : cuir ayant conservé l’intégralité de l’épaisseur de sa fleur

Tannage : opération consistant à transformer la peau en cuir par fixations d’agents tannants.

Tannage végétal : tannage réalisé avec des tannins extraits des plantes

Tannage minéral / au chrome : tannage polyvalent réalisé à partir de sels de chrome

*Définition du CTC, conseil national du cuir